Love To Dream

Votre panier

moon

Votre panier est vide.

Vous ne savez pas par où commencer ? Acheter tous

Comprendre le sommeil et les cycles de sommeil de votre bébé

Un bébé ne dort pas comme un adulte. En apprenant à connaître les cycles de sommeil de votre enfant, vous pourrez mieux comprendre ses habitudes de sommeil et définir les bases d’un sommeil sain.    
Écrit par : Genevieve Titov, experte en sommeil du nourrisson chez Sleep Angel
Révisé par : Dr Jonny Taitz, pédiatre spécialisé FRACP    
Lorsque les gens disent « j’ai dormi comme un bébé », ils veulent généralement dire qu’ils ont très bien dormi, d’un sommeil profond. Mais curieusement, la plupart des parents de nouveau-nés expérimentent quelque chose de totalement différent. Donc, si les bébés ne dorment pas « comme des bébés », comment dorment-ils ?

Bien que chaque bébé soit différent, on peut discerner un aspect commun dans leurs habitudes de sommeil. Et si vous comprenez ce qui se passe lorsque votre bébé dort, il vous sera plus facile de savoir comment l’aider à tomber dans les bras de morphée, de jour comme de nuit. Vous aussi pourriez bénéficier d’un tel apprentissage, car si votre enfant dort mieux… vous dormez plus !

La première chose à savoir, c’est que le sommeil de votre bébé est différent de celui d’un adulte. Que votre enfant soit un grand dormeur ou un petit nerveux qui fait la fête toute la nuit, il est important de noter que les cycles de sommeil des bébés sont différents des nôtres. Au fur et à mesure qu’ils grandissent, leur sommeil évolue et lorsqu’ils rentrent à l’école, leurs cycles de sommeil sont plus proches de ceux des adultes.

Les cycles de sommeil du nouveau-né  


Au cours des semaines qui suivent la naissance, les bébés dorment la plupart du temps, jour et nuit, et beaucoup d’entre eux dorment 14 à 20 heures par jour. Cela pourrait sembler fantastique pour un papa ou une maman en manque de sommeil, mais malheureusement toutes ces heures de sommeil sont réparties sur plusieurs cycles. Les nouveau-nés dorment généralement par petites tranches de 2 à 3 heures tout au long de la journée et de la nuit.

Bien que cela soit très désagréable à vivre pour les parents, il y a une explication scientifique à tout cela.

Quand les bébés naissent, ils ne font pas la différence entre le jour et la nuit. Ils viennent de vivre plusieurs mois dans un utérus sombre et douillet, et passaient de l’état de veille à celui de sommeil en fonction d’une norme qui n’a rien à voir avec notre rythme jour/nuit. Donc, lorsqu’ils sortent du ventre de leur mère, leur horloge biologique doit s’adapter à notre monde, et cela peut prendre un certain temps.

De plus, la taille de leur ventre évolue rapidement. C’est difficile à imaginer, mais le jour où votre bébé naît, son ventre est à peine plus grand qu’une bille et au dixième jour, il a la taille d’une balle de golf. Ce petit ventre ne peut donc pas contenir grand-chose. C’est pour ça que votre bébé a besoin d’être rempli assez fréquemment. Ce cycle répétitif consistant à les réveiller et à les nourrir en permanence permet de s’assurer qu’ils sont bien nourris en fonction de leurs besoins de croissance et de développement. (N’oubliez pas, pour vous assurer que votre bébé grandit à un rythme sain, il est important de vous rendre aux examens de santé prévus avec votre médecin généraliste ou votre pédiatre)

Rassurez-vous, cette phase ne dure qu’un temps ! Au fur et à mesure que votre bébé grandit (généralement entre la sixième et la huitième semaine), il commence à s’adapter au rythme jour/nuit. Il se réveillera donc moins souvent et ces cycles de sommeil de nuit commenceront à s’allonger.    

Cycles de sommeil et types de sommeil de votre bébé

    
Les bébés se réveillent la nuit tant qu’ils ne se sont pas adaptés au cycle de sommeil jour/nuit. En apprenant à les connaître (vous verrez, ce n’est pas si compliqué), vous comprendrez mieux ce qui se passe quand ils dorment, et pourquoi ils se réveillent si souvent.

Nourrissons, enfant en bas âge, adolescents ou adultes, à chacune de ces étapes, nous avons des cycles de sommeil différents. Au cours d’une nuit, notre sommeil est constitué de plusieurs cycles et varie en fonction des différents types et stades de sommeil.

Il existe 2 types de sommeil :
- Le sommeil paradoxal, également connu sous le nom de sommeil REM (Rapid Eye Movement).
- Le sommeil lent, également connu sous le nom de sommeil non-REM ou sommeil profond.

Le sommeil lent se compose de quatre stades, alors que le sommeil paradoxal ne comporte qu’un seul stade.

Pour bénéficier d’un repos de qualité, il est essentiel de passer en douceur et à plusieurs reprises par ces cycles de sommeil et ces différents stades de sommeil.

En général, les nouveau-nés arrivés à terme ont des cycles de sommeil d’environ 40 minutes. Cela signifie que durant ce cycle de sommeil de 40 minutes, votre bébé passe d’un sommeil plus profond à un sommeil plus léger, et si vous le surveillez de très près (ou s’il dort dans vos bras par exemple), vous pourrez observer ces phases plus légères et plus profondes à travers ses mouvements.

Les jeunes bébés font beaucoup de bruit lorsqu’ils sont en phase de sommeil paradoxal, car ils ne présentent pas de paralysie du sommeil paradoxal comme les adultes. Pendant le sommeil paradoxal, plus léger et actif, vous remarquerez que votre bébé peut commencer à bouger : ses paupières vacillent, ses doigts et ses orteils s’agitent, il peut ouvrir et fermer les yeux et la bouche ou bouger leurs jambes. Les bébés plus âgés peuvent même rire et se mettre à bouger, rouler, balancer leurs jambes/bras et même s’asseoir. Ils peuvent être réveillés plus facilement pendant cette phase de sommeil léger, il faut donc s’assurer qu’ils disposent d’un environnement de sommeil idéal, tout au long de la nuit.

Pendant le sommeil calme, profond ou lent, les nouveau-nés sont immobiles. Leur respiration est profonde et régulière. Le bruit les dérangera moins et il sera même plus difficile de les réveiller pendant cette phase de sommeil profond.

En général, les nouveau-nés passent par cinq stades de sommeil différents au cours d’un cycle de sommeil :
Étape nº1 : La somnolence, lorsqu’il commence à s’endormir.
Étape nº2 : Le sommeil paradoxal. C’est le stade où l’activité cérébrale atteint son maximum. Vous verrez peut-être les paupières de votre bébé vaciller, ses yeux bouger sous ses paupières fermées, ses membres et son visage se contracter, il peut donner des coups de pied ou ouvrir et fermer les yeux.
Étape nº3 : Le sommeil léger, au cours duquel la respiration devient plus régulière et le sommeil moins actif.
Étapes 4 et 5 : Le sommeil lent et profond, où la respiration est profonde et régulière, et où votre bébé est plus susceptible de dormir malgré le bruit.

Comprendre ces différents stades de sommeil peut s’avérer très utile lorsque vous posez les 4 bases d’un sommeil sain et que vous aidez votre bébé à dormir mieux et plus longtemps.

Les phases de sommeil plus légères de votre bébé peuvent être plus difficiles à identifier, car il peut être réveillé par le moindre mouvement, le moindre bruit ou par le fait que ses yeux s’ouvrent et se ferment. Si vous allez le voir trop tôt, vous risquez de le réveiller accidentellement en plein milieu d’un cycle ou entre deux cycles de sommeil. En gros, ne vous précipitez pas, essayez de tendre l’oreille dans un premier temps, pour savoir s’il remue. Laissez-lui le temps de passer par tous les stades de sommeil de chaque cycle, vous l’aiderez ainsi à apprendre à se calmer, à passer d’un cycle de sommeil à l’autre, ce qui se traduira par un meilleur sommeil, plus long.

Comprendre les différences entre chaque stade de sommeil peut aussi vous aider à planifier les activités plus calmes et plus bruyantes, en particulier lorsque vous avez des enfants de différents âges à la maison et vous devez jongler entre le sommeil d’enfants plus âgés et celui d’un bébé. Si vous connaissez les cycles de sommeil de votre bébé, vous saurez quand vous devez faire attention à ne pas le réveiller et quand il dort d’un sommeil plus profond.    

Combien de temps durent les cycles de sommeil des bébés ?

 
Les cycles de sommeil des bébés évoluent à mesure qu’ils grandissent. Dans les premiers jours de la vie de votre bébé, ses cycles de sommeil sont d’environ 40 minutes, réparties de manière égale entre le sommeil léger et le sommeil profond. En vieillissant, nos cycles de sommeil s’allongent et le temps que nous passons en phase de sommeil léger diminue. Ainsi, à l’âge adulte, nous passons environ 20 à 25 % de la nuit en sommeil léger (contre environ 50 % pour les bébés) et nos cycles de sommeil sont de 90 à 120 minutes (contre environ 40 minutes pour les nouveau-nés).
Au fur et à mesure que les cycles de sommeil des bébés augmentent en longueur, ils sont en mesure de diminuer leurs siestes (car ils peuvent rester éveillés pendant de plus longues périodes). 

    
Après le stade du nouveau-né, la manière dont nous nous endormons et dont nous traversons les différentes phases du sommeil évolue. Au lieu de passer d’abord par une phase de sommeil paradoxal plus léger, puis vers un sommeil plus profond, nous passons d’abord par quatre stades de sommeil lent, puis nous repassons par le stade de sommeil plus léger.

Au fur et à mesure que votre bébé grandit et se développe, ses cycles de sommeil changent, tout comme votre routine nocturne. Pendant les 6 à 8 premières semaines, vous vous sentirez peut-être dépassé(e), car votre bébé semblera avoir besoin de vous très souvent pour être nourri et changé, mais c’est tout à fait normal, et cela ne durera pas éternellement. À mesure que votre bébé commence à s’adapter au cycle jour/nuit, que son ventre grossit et que vous commencez à poser les bases d’un sommeil sain, vous pourrez constater que votre enfant dort de plus en plus longtemps, et vous aussi par la même occasion !

Donc, durant cette période de sommeil perturbé, essayez de vous souvenir de ces quelques notions sur les cycles de sommeil de votre enfant et les différentes étapes par lesquelles il doit passer. Cela pourra vous aider à déterminer quand votre bébé a besoin de votre aide et quel type de soutien vous devez lui apporter.

Quand on est parents : « les nuits sont longues, mais les années passent vite ». Lorsque vous vous levez à 4 h du matin parce que votre petit s’est réveillé, et que c’est 27e nuit d’affilé que cela se produit, il est possible que vous pensiez que cela ne se terminera jamais. Il est normal que cela devienne épuisant à force, mais vous pouvez être sûr que cela ne durera pas. Les nuits de sommeil interrompu finiront par prendre fin, et toute votre famille pourra à nouveau profiter d’une bonne nuit de sommeil. Respirez profondément et essayez de faire en sorte que ce moment soit le moins désagréable possible, ça va aller !    

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités, promotions et offres.

 

Votre confidentialité

Nous utilisons des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience sur notre site. Veuillez consulter notre politique en matière de cookies pour en savoir plus.